2010: ELIMINATION PAUVRETE - ASSOCIATION LIBRE LE PEUPLE



PAGE 3-9:
LES 3 PRINCIPES SOCIAUX DE LA NON-VIOLENCE


Accueil - Index général du site


INDEX PAGE 3-9

1. LES 3 PRINCIPES SOCIAUX DE LA NON-VIOLENCE
2. LA LOI SCHIETTI
3. LA LOI SUR LE FUTUR
4. LA LOI DU CONVOI
5. QUESTIONS - REPONSES



1. LES 3 PRINCIPES SOCIAUX DE LA NON-VIOLENCE

L’être humain est une créature facilement impressionnable et souvent, face à des problèmes d’une certaine importance, il s’égare et improvise en se trompant grossièrement. Nous sommes en faveur d’une approche scientifique aux problèmes et avons créé 3 lois toutes simples pour offrir une référence à tous ceux qui veulent se tromper le moins possible dans les disciplines sociales: La Loi Schietti, La Loi sur le Futur et La Loi du Convoi, les 3 Lois Lap, dites également « les 3 principes sociaux de la non-violence ».


2. LA LOI SCHIETTI

La loi Schietti (Domenico Schietti - 1988) consiste à considérer comme la meilleure solution possible celle qui procure des avantages à tout le monde et qui mène à l’accord unanime des partis. La démonstration est très simple: si une solution semble parfaite sur le papier mais qu’elle ne procure pas d’avantages à tout le monde et qu’elle ne mène pas à l’accord unanime des partis, ceux qui sont pénalisés ou en désaccord ne coopéreront pas, rendant ainsi le projet irréalisable et source d’interminables conflits (par exemple entre Israéliens et Paléstiniens). Par contre, si tous les partis sont d’accord et qu’ils ont des avantages, on parviendra même à modifier ses conditions initiales (notamment l’Union Européenne). Donc, face à un problème, il faut étudier quels sont les partis en cause et trouver ensemble un accord unanime qui favorise tout le monde.


3. LA LOI SUR LE FUTUR

Il y a 5 possibilités pour les choses de la vie: elles peuvent s’améliorer, empirer, rester inchangées, commencer, finir. L’habileté consiste à trouver le plus grand nombre de données certaines et à savoir les mettre en relation entre elles afin de définir comment les événements pourront se développer dans chacune des 5 possibilités. Une analyse du futur qui ne comporte pas les 5 possibilités est quoi qu’il en soit erronée ou incomplète. Une analyse qui comporte des données fausses ou contradictoires est également incorrecte. (Il y aura une famine et tout le monde se réjouira de ne pas avoir à manger trois fois par jour; l’eau, le courant et les préservatifs sont l’instrument du diable et Dieu vous punira; par un contrôle de police plus sévère, il y aura plus de liberté). Une fois compris le mécanisme , on arrive plus aisément à faire une prévision du futur encore pas tout à fait exacte, mais certainement pas totalement fausse et en conséquence on peut mieux comprendre la vérité lorsque les autres parlent du futur, par exemple en politique. Pour résumer La Loi sur le Futur: 1. toujours prendre en compte les cinq possibilités: mieux, pire, stable, début, fin. 2. mettre en relation le plus grand nombre possible de données certaines et vérifier qu’elles ne se contredisent pas.


4. LA LOI DU CONVOI

Un convoi voyage toujours à la vitesse du véhicule le plus lent. La loi affirme qu’afin d’augmenter la vitesse du convoi, il faut augmenter celle des véhicules les plus lents. Le convoi représente n’importe quelle situation où il faut avancer ensemble. Plus généralement, l’humanité qui avance vers le futur. Jusqu’à aujourd’hui, pour augmenter la vitesse, on a toujours essayé d’éliminer, exploiter ou traîner les véhicules les plus lents (les pauvres, les faibles, les différents.) Mais cela a un effet contraire puisque de nouveaux ralentissements se produisent. Dans un convoi, tout comme dans n’importe quel ensemble clos, tous les éléments sont en étroite corrélation et ils produisent des réactions en chaîne. Il est presque trop facile de trouver des analogies et d’arriver à comprendre l’origine des problèmes dans toute situation à convoi. Par exemple, les guerres, le terrorisme, la criminalité, le pacifisme, l’irrationalisme et l’absolutisme ne sont que des fausses applications de la loi du convoi et quelques-unes des réactions en chaîne qui en suivent. Une bonne application de la loi du convoi serait au contraire d’aider les pauvres à sortir de leur situation critique et à démarrer avec leurs propres forces, parce que la vitesse de tout le monde est leur vitesse.


5. QUESTIONS - REPONSES

1. Le scientisme trouve-t-il son ennemi dans les religions?
Probablement dans certaines lobbies ecclésiastiques obscurantistes qui tirent profit de l’exploitation de l’ignorance plutôt que dans les religions, mais il s’agit d’une caractéristique propre à tout lobby

2. Mais vous vous rendez compte que vous êtes en contradiction avec la loi de la nature et avec tout ce qui est toujours arrivé jusqu’à présent?
Avant l’invention de la roue, il fallait tout porter sur les épaules. Avant les 3 Lois LAP, il fallait être « homo homini lupus ». De l’intérêt et de l’utilité résulte un comportement gagnant, voilà la loi de la nature. Si les 3 Lois LAP sont adéquates à l’évolution de l’espèce, ce sera justement la loi de la nature à les faire prévaloir sur ce qui a toujours été jusqu’à présent.

3. Il me semble que vous insistez beaucoup sur le thème de la pauvreté, pourquoi pas santé, droits, liberté, paix ou démocratie?
Selon les données dont nous disposons, le plus gros problème du monde est la discrimination des pauvres. Prenons quelques exemples:
- Les médicaments contre le SIDA sont disponibles partout en Afrique, mais ils coûtent très cher et ne sont donc pas accessibles aux pauvres.
- L’entrée en Europe n’est pas interdite aux non ressortissants de l’UE, mais à ceux qui ne peuvent pas prouver qu’ils possèdent une maison, un revenu et un compte en banque. C’est-à-dire les pauvres.
- Les vacances à Saint-Moritz sont impossibles non pas pour ceux qui ne savent pas faire du ski, mais pour ceux qui n’ont pas d’argent pour payer l’hôtel.
Si l’on comparait les discriminations subies par les esclaves dans la Rome antique, par les nègres pendant le colonialisme, par les juifs pendant le nazisme, par les bourgeois pendant le communisme, par les minorités ethniques actuellement en Chine, avec celles subies à présent par les pauvres partout dans le monde, y compris Chine, Inde, Islam, Russie, Etats-Unis et Europe, nous nous rendrions compte qu’elles sont du même genre. Les pauvres sont des gens privés des droits dont jouissent en revanche ceux qui n’appartiennent pas à leur catégorie. Depuis le réajustement de la planète après la chute du mur de Berlin, les personnes mortes à cause de cette discrimination sont environ 900 millions, mais nous nous trompons peut-être par défaut.

4. Afin de pouvoir appliquer les 3 Lois LAP, faut-il changer de style de vie?
Grâce à la rapidité des communications et à la diffusion du point de vue global, ce changement est déjà en cours. Les 3 Lois LAP sont l’application pratique de la conscience universelle. Ce style de vie qui:
- vise au contrôle et à l’exploitation
- étudie les faiblesses pour user
- prend du plaisir à la souffrance
- rêve de la supériorité à travers la compétition
- ne recherche que l’avantage personnel
- s’arroge le droit de détruire de la façon la plus amusante
- justifie tous les moyens
- n’accepte pas de démonstrations
- accuse les insatisfaits d’ingratitude
- considère les différents intollérants
- donne une valeur économique à toute chose
et qui, typique des sommets politiques et managériaux, des relations entre entreprises, de bon nombre de sports, de la pénétration des marchés de nombreux produits inutiles et de l’assujettissement de la femme à l’homme est en train de devenir, heureusement, inefficace et contradictoire. Dans la recherche du partenaire, par exemple, il est inefficace et nécessite de gros investissements économiques pour de petites démonstration d’amour. D’un point de vue scientifique, il vaut mieux changer de style de vie et appliquer les 3 lois LAP.

5. La non-violence est-elle un principe éthique?
Oui, mais pas seulement. La non-violence est également un style de vie et une science. C’est une intention par laquelle on agit dans le monde, c’est un choix, c’est de la ruse, de l’intelligence et du pragmatisme, elle a des avantages et est plus efficace. C’est de la philosophie et de l’art et elle demande des études et de l’engagement. Elle a ses propres lois, précises, comme entre autres: «ne fais pas ce que tu ne voudrais pas que les autres fassent», «ce que tu chasses par la porte rentrera par la fenêtre», et «vivre et laisser vivre», «chaque chose en son temps»,... Faisons 3 exemples:
- le propriétaire d’un magasin de chaussures aurait du mal à faires de bonnes affaires s’il maltraitait ses clients.
- un jeune aurait difficilement du succès dans la recherche du partenaire s’il ne le respectait pas.
- Le genre humain aurait du mal à progresser s’il continuait à s’autodétruire à travers les guerres. Il y aurait encore des cycles de développement auxquels suivraient des cycles de régression.
L’on suppose qu’un principe éthique est avantageux en théorie, mais pas dans la pratique et par conséquent valable pour les autres mais pas pour soi. Donc la non-violence n’est pas qu’un principe éthique. On entend par non-violence donc toute une série de comportement qui comprennent l’amour, la solidarité, l’amitié, la communication, la joie, la liberté, le respect, la franchise. L’ensemble de ces comportements peut être défini comme «non-violence».

6. Très beaux discours, mais comment pourrait-on les expliquer aux sommets des lobbies?
Il faut avoir de la patience. Dans la plupart des cas, il s’agit de gens qui ont d’un côté le corps à notre époque et de l’autre la tête à l’époque de Moïse, Toutankhamon et Jules César.
- Il s’agit pour la plupart d’hommes
- Ils croient que les pyramides se bâtissent avec des esclaves et non pas avec des grues.
- Ils croient être des élus et avoir une supériorité génétique mal définie tout comme les pharaons se croyaient des demi-dieux.
- Ils vivent le mythe de l’éternelle jeunesse en s’entourant de jeunes gens qui les flattent, mais dans la rue ils suscitent le dégoût à n’importe quelle belle fille.
- Ils sont superstiteux.
- Ils croient avoir la responsabilité historique de devoir choisir à la place des autres et de les guider vers la victoire.
- Ils croient être de braves gens.
- Ils n’ont pas remarqué le changement, ne se sont pas adaptés et par conséquent, tout en étant des gens de grande culture, ils sont devenus des incapables.
Il faut leur expliquer le point de vue global, le scientisme, la non-violence, la nécessité historique d’éliminer la pauvreté. Avec beaucoup de patience, de nombreuses fois, en leur montrant scientifiquement quel est l’état des choses et en les faisant réfléchir sur les avantages économiques.

7. Qu’entendez-vous par scientisme?
Cela: si trois amis jettent dix ânes du cinquième étage d’un bâtiment en espérant qu’ils vont voler, mais que ces ânes s’esquintent par terre, le onzième qu’ils jetteront ne volera pas juste parce que, à la différence de ce qu’on a fait avec les autres, cette fois l’un des trois amis touchera du bois, l’autre croisera les doigts et le troisième aura dans les mains un trèfle à quatre feuilles. Il faudra faire des études un peu plus complexes, scientifiques justement, reproductibles par n’importe qui et aboutissant toujours au même résultat. Par exemple que les ânes ne volent pas même si on croise les doigts.

8. Lorsque vous aurez le pouvoir, qu’allez-vous faire vis-à-vis des personnes violentes qui gèrent le monde?
Lorsqu’Internet n’existait pas, ils nous suivaient, nous attendaient en bas de chez nous, nous interpellaient en se faisant passer pour des policiers. Maintenant ils rentrent dans nos ordinateurs et nous prennent tout ce qu’il veulent. Beaucoup de personnes qui tirent de faux avantages de cette situation ont peur que certaines idées se répandent, telle l’élimination de la pauvreté. Ils craignent qu’avec la pauvreté on les élimine, eux aussi, ce qui arrive toujours après tout changement historique important. Il faut leur garantir la continuité. Il faut abolir le système de punition, il faut absolument adopter celui de la non-violence. Nous allons leur laisser le pouvoir, ce qui nous intéresse, c’est d’éliminer la pauvreté. Nous sommes en train d’aider tout le monde, eux compris. Nous soutenons la non-violence et voulons l’application de la loi Schietti. Nous ne voulons pas de pouvoir, et ce que nous ferons sera ce que nous avons toujours fait, c’est-à-dire essayer d’aider tout le monde, même ceux qui se considèrent nos ennemis. Mais eux, ils doivent se conformer aux changements et s’innover.

9. Que faut-il faire afin de garantir la continuité d’un procès historique déjà en cours et en même temps réaliser les grandes innovations dont vous parlez?
Il faut éliminer ce qui est nuisible et produit un effet inverse et introduire ce qui est avantageux pour tout le monde. En d’autres termes, il faut appliquer la méthode scientifique également en politique et plus exactement les 3 principes sociaux de la non-violence. La Campagne Globale 2010 Elimination Pauvreté est une tentative de ce type. Il faut démarrer et ensuite une chose en entraînera une autre.

10. Qu’est la vérité d’après vous?
En 2003, la Vérité est ce qui peut être déterminé scientifiquement. On peut dire que demain le soleil ne se lèvera pas, mais n’importe qui peut dire l’heure et le point exact sur l’horizon. On peut dire que les culs-de-jatte rentrent de Lourdes avec de nouvelles jambes, mais les statistiques affirment avec certitude que personne n’est rentré de Lourdes avec de nouvelles jambes. Quiconque doit avoir la garantie de pouvoir dire ce qu’il veut, mais pour qu’on le croie, il devra aussi le démontrer scientifiquement. La Vérité en 2003 est ce qui peut être démontré scientifiquement, le reste ne sont que des « bobards » ou des choses qui doivent encore être démontrées. Vive la Vérité!!!

11. A propos de la Loi du Convoi, à quoi bon aller quelque part?
Les individus bougent dans le monde selon ce qu’ils considèrent la meilleure façon de satisfaire leurs besoins. Par exemple si on a faim, on cherche de la nourriture. Si on a sommeil, on cherche à se reposer. Si on a quelque chose à exprimer, on peut parler ou alors réaliser une œuvre d’art. Cela s’applique également aux ensembles humains. Par rapport à leurs besoins, les individus et les ensembles humains canalisent leurs actions vers une direction. Ils vont quelque part. Tout le monde ressent ces besoins et tout le monde bouge par rapport à eux. En ce moment historique par exemple, l’ensemble social est en train de devenir unique et il commence à chercher une direction commune pour tout le monde. Le besoin social le plus ressenti en général est celui qui affecte le plus grand nombre de personnes. En 2003 le problème le plus grand est la pauvreté et le besoin le plus important est de l’éliminer. Ce qui fait naître la nécessité d’établir des délais et des critères d’action. Voilà pourquoi la campagne globale pour le développement possible voit le jour : 2010: Elimination Pauvreté. .

12. Et les lignées de guerriers? Et ceux qui sont nés pour combattre? Et l’art et la discipline de la guerre? Et l’instinct animal compétitif?
Tout cela a déjà été partiellement résolu par les disciplines sportives de compétition. Ces disciplines doivent être élargies de façon à proposer des championnats pour les plus de 40 et 60 ans. Par exemple: jeux olympiques, athlétisme, 100 mètres, médaille d’or pour les plus de 40 ans. En outre il faut introduire, en tant que discipline sportive, la guerre, et elle aussi devra comporter des médailles d’or olympiques. Déjà beaucoup de monde fait la guerre dans les bois avec de faux pistolets. Ici aussi, plusieurs catégories: guérilla, artillerie lourde, aviation, guerre totale.

13. Que pensez-vous de la théorie de la relativité?
La théorie de la relativité est quelque chose de très complexe qui est généralement réduit à l’idée que tout est relatif et par conséquent rien n’est vrai, tout est absurde, la réalité n’existe pas et une chose vaut l’autre. Mais cela n’est pas vrai. Un vieux pêcheur une fois se promenait le long du rivage pendant une marée basse. Il ramassait les étoiles de mer et les rejetait à l’eau. Un passant le blâma: «Mais qu’est-ce que vous faites? Pourquoi perdez vous votre temps? Il y a des milliers de kilomètres de côte, des millions d’étoiles et une étoile de plus ou de moins ne changera rien pour personne!». Il rétorqua, en lançant une autre étoile à la mer: «Pour elle si!».

14. A mon niveau personnel, quels principes de non-violence me conseillez-vous d’adopter?
Beaucoup de proverbes d’origine populaire conviennent parfaitement. Mais d’habitude les principes de la non-violence auxquels on fait référence universellement sont:
- ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu’ils te fassent;
- fais aux autres ce que tu voudrais qu’ils te fassent.
Selon les différentes cultures où ils sont présents (chinoise, indienne, juive, chrétienne, africaine, arabe, nord-américaine et sud-américaine) et les grands maîtres qui les adoptèrent comme principes essentiels de vie (Confucius, Jésus-Christ...), ces principes sont exprimés de manière légèrement différente et soulignent des nuances légèrement différentes.
Certains affirment que le principe est unique et qu’il s’agit de celui qui est positif. Celui qui se concentre sur l’action à faire. D’autres disent qu’il y en a deux et qu’ils sont différents. L’un soulignerait l’action à faire et l’autre celle à ne pas faire. La plupart naturellement, s’en moque.
Nous n’approfondissons pas ce sujet car nous en privilégions deux autres de notre création:
- ne fais pas ce que tu ne voudrais pas que les autres fassent;
- fais ce que tu voudrais que les autres fassent.
Pourquoi «fais aux autres ce que tu voudrais qu’ils te fassent»? Pourquoi «ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu’ils te fassent»? Pourquoi «ils te fassent»? Pourquoi seulement «te»? Pourquoi cette logique symétrique? Ces principes ne fonctionnent pas, la preuve: historiquement, ils n’ont presque rien produit bien que des millions, peut-être des milliards de personnes se soient efforcées de les appliquer. Nous sommes convaincus que l’une des raisons de ce fait est qu’ils sont fondamentalement basés sur une logique de symétrie de type égoïste-individualiste. Le «moi», le regard fixé sur soi-même. Son propre «soi» qui devient le centre du monde.
Puisque les plus grands problèmes de ce monde proviennent de la logique de spéculation égoïste-individualiste et non de l’application ou pas de certains principes, voici selon nous le plus valable: créer un pont qui conduise au-delà de nous-mêmes et qui doit nous permettre de nous sortir de cette logique égoïste-individualiste afin d’ouvrir notre esprit vers les autres. S’il renvoie à nous-mêmes, nous nous trouvons de nouveau au point de départ. Le miroir. La non-existence des autres. Le rêve qui semble réalité.
Donc à notre avis les principes suivants ne sont pas satisfaisants:
- ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu’ils te fassent;
- fais aux autres ce que tu voudrais qu’ils te fassent.
En revanche sont convenables:
- Ne fais pas ce que tu ne voudrais pas que les autres fassent;
- fais ce que tu voudrais que les autres fassent


CONTACTS




TRADUCTION

The Italian into French translation is by:

Name: Marzio Piccoli,
Country: Italy
E-mail:
Web Site:
Fields of expertise: tourism, recipes, Italian and French slang, literature.
Native Language: Italian
Language Combinations: Italian<>French, German, English.

Name: Sophie d'Ancona
Country: Italy
E-mail:
Web Site: www.tradcomunicazione.com
Fields of expertise: comunication, turism, globalization, theater, songs.
Native Language: french
Language Combinations: italian/french.


Translations into all languages:
I traduttori di 2010: Poverty Elimination


Libera Associazione il Popolo

Home - Mappa del Sito










Libera Associazione il Popolo

2010: ELIMINAZIONE POVERTA' 2/9 3/9 4/9 6/9
2010: POVERTY ELIMINATION 2/9 3/9 4/9 6/9
2010: ELIMINAÇÃO POBREZA 2/9 3/9 4/9 6/9
2010: ELIMINATION PAUVRETE 2/9 3/9 4/9 6/9
2010: ELIMINACIÓN POBREZA 2/9 3/9 4/9 6/9
2010: УНИЧТОЖЕНИЕ БЕДНОСТИ 2/9 3/9 4/9 6/9
2/9 3/9 6/9 2010 : القضاء على الفقر